[REVIEW] Stranger Things – saison 1

Stranger Things

La série phénomène de Netflix a débarqué sur la plateforme en juillet 2016. Retour sur la première saison de Stranger Things, une série étrangement addictive !

Une intrigue captivante

Stranger Things raconte l’histoire des habitants d’Hawkins après la disparition mystérieuse du jeune Will Byers. Entre un laboratoire aux activités étranges, l’arrivée d’une enfant possédant des capacités surnaturelles et un tas d’autres évènements inexpliqués qui ne cessent de se produire, il se passe décidément pas mal de choses dans cette petite ville de l’Indiana !

La première saison compte 8 épisodes de 50 minutes qui se regardent très rapidement, pour un peu qu’on aime les séries du genre. L’intrigue est en effet très prenante et ne se perd pas en longueur, ce qui établit un bon rythme et ne laisse pas de place aux temps morts.

Dés le début, les questions se bousculent dans la tête du spectateur et plus on avance, plus on est impatient de connaitre le fin mot de l’histoire. Le premier épisode nous plonge directement au coeur du mystère avec une introduction des plus intrigantes… de quoi titiller notre curiosité d’entrée de jeu avant de nous présenter le cadre plus en détails.

Stranger Things saison1

La série mélange avec brio les émotions en délivrant des scènes bouleversantes, émouvantes, drôles, stressantes (voire même carrément flippantes !). Un cocktail que les scénaristes auront dosé avec soin.

L’ambiance des 80’s

L’histoire prend place dans les années 80, une spécificité qui est la bienvenue et qui contribue notamment au charme de la série, la distinguant de nombreuses autres de ses congénères. On se demande un peu ce que cette intrigue aurait bien pu donner si elle se déroulait de nos jours… Et d’un autre côté, on n’est pas mécontent de ne pas avoir la réponse puisque cette note quelque peu ‘rétro’ apporte un réel plus à la série.

Des personnages un peu caricaturaux mais attachants

Les personnages, quant à eux, s’avèrent plutôt attachants même si certains d’entre eux peuvent sembler quelque peu caricaturaux. On pense notamment à Nancy ou encore à Steve qui, dans cette saison 1, s’illustre comme le bad boy populaire du lycée. Un rôle qui n’a rien de bien original, me direz-vous mais il ne faut pas se fier aux apparences… Leur évolution marquée au fil des épisodes en fera des personnages réellement intéressants à suivre et les fera s’éloigner un peu des clichés, tout en restant néanmoins fidèle à leur personnalité.

Pour ce qui est des plus jeunes, on se prend très vite d’affection pour cette bande de potes très soudés qui ne reculeront devant rien pour retrouver Will. Ils ne cessent de nous émouvoir et nous amuser avec toutes leurs références, leurs codes et leurs jeux et ne manqueront pas de nous rappeler le sens du mot amitié. Une amitié sincère et authentique qui constitue un des piliers de la série.

Stranger Things s1

Dustin apporte incontestablement une note d’humour à cet univers parfois un peu sombre. Quant à Eleven, elle s’impose dès son arrivée comme un des personnages les plus emblématiques.

De plus, la série aura permis de découvrir des acteurs très talentueux. Mention spéciale à Millie Bobby Brown !

En résumé : une très bonne série qui nous tient en haleine tout au long de la saison, chaque épisode suscitant son lot d’interrogations et de suspense, ce qui favorise grandement le binge-watching. Merci Netflix ! Si vous souhaitez commencer la série, soyez donc prévoyants…

3 éléments qu’on a particulièrement aimés

  • Les relations entre les personnages qui sont bien développées. Celle de Mike et Eleven est particulièrement touchante.
  • Des scènes marquantes et déjà cultes. On pense notamment à Joyce et aux guirlandes lumineuses ou encore aux scènes dans lesquelles Eleven fait usage de ses pouvoirs.
  • Le générique qui, avec quelques notes, nous plongent directement dans l’ambiance de la série.